• Auteur, consultant, formateur, intervenant régulier sur CMC Markets, TV finance, Aucoffre, 24hgold...
  • Trado.*
  • *Membre de l'Association Française des Analystes Techniques.
La NEWSLETTER gratuite de Trado
Dans votre boîte mail avant l'ouverture
des marchés. Vous êtes plus de 4 000 !

La Formation de Tradosaure

Vient de paraître : Stop-loss, prise de profit, trailing stop : Optimisez vos sorties de trades

Pour en savoir plus, le commander, lire un extrait, rendez-vous ici.

A vous de choisir : tous mes Modules de formation sont disponibles à l'unité ou en plusieurs formules groupées : La Collection intégrale (économisez 50% sur le prix à l'unité), ou bien plusieurs modules groupés par niveaux (réduction 25% sur le prix à l'unité)...
Téléchargement automatique immédiat, 2 formats numériques = lecture sur tous écrans.

Un mail intéressant!

BOURSE-FORMATION-COMPLETE

dimanche 21 août 2011 21:19

Je vous livre, avec l'autorisation de son auteur, un mail comprenant une problématique technique intéressante. Ma réponse en dessous. C'est un sujet ouvert que vous devez vous sentir libre de commenter

:


Boujour Trado,

Je visite régulièrement ce blog et profite de l'occasion pour te remercier de tes analyses et commentaires et de tout le temps que tu y consacres.

Pour ma part, sans être totalement débutant, j'ai encore beaucoup à apprendre et j'observe depuis quelques temps ce qui se passe sur le CAC et il me semble que nous traversons une période étonnante qui me fait m'interroger.

Je me suis amuser à comparer minute par minute l’évolution de la GLE et celle du CAC (je sais c'est une drôle d'idée...). Il en ressort qu'avec une précision d'horloger le cours de la GLE fait plonger le CAC aux moments critiques ou les MM pourraient se croiser et inverser la tendance. Mieux, lorsque la GLE monte soudainement en flèche c'est souvent pour prendre son élan et replonger en entrainant les autres valeurs dans son sillage en moins de 3 minutes. Un vrai travail d'artiste !

D'où ma question si mon observation est exacte : depuis l'interdiction de vad sur les bancaires qui peut détenir de tels volumes et vendre au meilleur moment la GLE pour faire chuter l'indice parisien ? La GLE, qui s'est déjà illustrée dans de sombres histoires, jouerait au pompier pyromane ? Un autre établissement financier détiendrait des volumes énormes sur ce titre ?

De la réponse, qui dépasse l'analyse technique, peut découler des hypothèses quant à la suite de la baisse. Soit elle est savamment orchestrée pour donner de l’oxygène aux marchés qui plafonnaient et permettre aux politiques (curieusement discrets) de nous faire avaler des couleuvres à la rentrée avant de repartir à la hausse. Soit il se produit autre chose qui me dépasse mais je peux pas croire qu'il s'agisse d'un pur hasard ou d'une main magique qui mettrait la tête sous l'eau du CAC au moment opportun ou même de "rumeurs".

Je n'ai pas souhaité poster ce message sur le blog pour ne pas passer pour le parano de service et comme je ne sais pas a qui m'adresser je serais très heureux si tu me donnais ton avis sur cette question et même me dire que je perds la boule si tu penses cette observation ridicule.

Merci d'avance et bon dimanche

R.

PS comme certains je serait tout à fait heureux de te faire profiter de mes gains si gains il y a, car tu participes pour beaucoup à la progression de mes maigres connaissances. Mais déjà je joue le jeu lors de mes visite en cliquant sur les bannières publicitaires ;-)


Ma réponse

SAlut R,

pour ton scenario, pourquoi pas, tout est possible. Par contre, il est tout à fait possible de shorter les bancaires, contrairement à ce qu'on croit (et malgré l'interdiction formelle). Imagine que tu veuilles shorter la générale, il te suffit de shorter un tracker cac 40 et d'acheter en même temps toutes les actions qui composent le CAC40, sauf la société générale. Cela revient mécaniquement à shorter la générale. ^_^

je trouve que ce serait intéressant de poster ton message, t'es sûr que tu ne veux pas que je le fasse?


trado

Vidéos et publications récentes :

Allez plus loin sur la route de l'analyse technique :