• Tradosaure est membre de l'Association Française et Australienne des Analystes Techniques. Auteur, formateur, coach, fournisseur d'analyses techniques pour CMC Markets, TV Finance, AuCoffre, 24hGold...
La NEWSLETTER gratuite de Trado
Dans votre boîte mail avant l'ouverture
des marchés. Vous êtes plus de 4 000 !

La Formation de Tradosaure

Vient de paraître : Stop-loss, prise de profit, trailing stop : Optimisez vos sorties de trades

Pour en savoir plus, le commander, lire un extrait, rendez-vous ici.

A vous de choisir : tous mes Modules de formation sont disponibles à l'unité ou en plusieurs formules groupées : La Collection intégrale (économisez 50% sur le prix à l'unité), ou bien plusieurs modules groupés par niveaux (réduction 25% sur le prix à l'unité)...
Téléchargement automatique immédiat, 2 formats numériques = lecture sur tous écrans.

CAC40: analyse technique et matrice de trading pour Lundi [21/04/18]

samedi 21 avril 2018 02:02

BOURSE-FORMATION-COMPLETE
Chers Tradosauriens,

NB: La vidéo d'approfondissement est en fin d'article.

Séance positive à la Bourse de Paris qui s'adjuge 0.39%. Que de chemin parcouru depuis les plus bas de mars. Il est difficile d'imaginer que les cours ont progressé de 8% en 16 séances ! Et les sommets récents de janvier 2018 ne sont plus qu'à 2.7%. La première chose qu'il faut intérioriser est qu'une fois de plus, la peur a été mauvaise conseillère. Ceux qui ne font pas d'analyse technique ont probablement vendu précisément sur les supports, aux alentours de 5100 alors que c'était la zone où il fallait investir. En regardant le graphe, a posteriori, il semble évident que les 5100 devaient être achetés, alors pourquoi tant de petits porteurs ne l'ont-ils pas fait?

Réponse:

Cette règle de l'analyse technique est une des plus importante et une des plus difficile à respecter: "on achète les supports et on vend les résistances".

Pourquoi cette règle est-elle si difficile à appliquer?

Parce qu'elle implique d'aller contre son instinct animal, de faire face à sa peur. Je m'explique, dans la nature, l'animal soumis à la peur va adopter une conduite d'évitement. L'homme qui rencontre un prédateur naturel (un tigre, un requin, une belle-mère...) prend ses jambes à son cou. Celui qui s'approche trop d'un danger (un ravin, un feu...) fait un pas en arrière... etc.
Lorsqu'une action s'effondre ou qu'un indice s'écroule, la tendance naturelle n'est pas d'acheter mais de vendre. En vendant on éloigne le danger de perdre encore plus, on se met à l'abri. Acheter, c'est défier sa peur, s'y exposer.

Lorsque dans l'article du jour- il y a trois semaines- j'écrivais qu'il ne fallait pas paniquer et que j'annonçais investir sur des actions massacrées, j'étais conscient du danger de cette décision. J'ignorais ce qu'il se passerait et la chute pouvait bien sûr s'amplifier. Mais finalement, il ne s'agissait que de respecter cette règle simple -mais si difficile à mettre en application: on achète les supports.

Or justement, la deuxième partie de cet adage est que l'on vend les résistances. Le haut du canal s'approchant, est-il légitime d'acheter maintenant?
Ma réponse est sans équivoque, pour du très court terme pourquoi pas, mais pour le moyen terme, cela me semble risqué.

Alors pourquoi certains le font-ils quand même?

La peur! Encore la peur! La peur de manquer, cette fois. Ceux qui n'ont pas acheté sur les supports et qui se sont retrouvés exclus de la précédente hausse sont rongés par les regrets et veulent faire cesser cette "douleur", ce "stress". Ils vont donc acheter maintenant pour éloigner ce sentiment désagréable. Bref, c'est encore une certaine déclinaison de la peur qui va les faire agir, alors que je pense que la bonne attitude est de regarder sa peur droit dans les yeux. De la soumettre plutôt que d'y être soumis. Se souvenir que l'on achète sur supports et les franchissements de résistances, mais pas à l'approche des résistances...

Evidemment c'est plus facile quand on a acheté les supports auparavant... mais finalement... n'est-ce pas toujours la même règle qu'il fallait appliquer...?

Graphe du CAC 40 


Analyse technique CAC40 [21/04/18]


Les cours s'engouffrent dans la zone de résistance ORANGE et poussent dans leurs retranchements les vendeurs. Si les haussiers arrivent à clôturer au-dessus de cette zone, beaucoup de vendeurs seront obligés de déboucler leurs positions participant au mouvement de hausse vers la zone de résistance suivante (5460-5480).
Il semble que la cassure de la ligne de cou (pointillés ORANGES) du "double bottom" ait affûté les crocs des acheteurs. Ceux-là sont rejoints par ceux qui ont investi suite au twist du nuage.
Néanmoins, l'éloignement vis à vis des moyennes mobiles (7 et 20 jours) et de la tenkan montre que la situation est intenable. Une pause s'impose. Mais s'il est impossible de dire quand la hausse s'arrêtera, il est évident que les zones de résistances sont des candidats probables.

Enfin, et comme c'est souvent le cas en ce moment, n'oublions pas qu'un tweet vengeur de Mr Trump pourrait également faire l'affaire...

Je vous donne rendez-vous ce week end pour l'analyse technique de moyen et long terme.

Pour aller plus loin:

- Mon module sur les 10 règles du trader, offert pour tout achat d'un module de ma formation .
- Mon module d'initiation à l'ICHIMOKU (Vidéo de 37 minutes et 67 pages de théorie, d'exercices et d'astuces).
- Mon module sur le Trading des différentes formes de double-bottom et double creux, en cadeau pour l'achat de La Formation Intégrale : 20 ebooks + 20 vidéos. Avec 50% de réduction.

- L'analyse technique des grands indices et du pétrole pour le moyen terme.
- Et si vous avez besoin de diversification sachez que les ingénieurs patrimoniaux considèrent qu'un patrimoine financier doit contenir entre 5% et 10% de métaux précieux

Que dit l'analyse technique?

Nous sommes toujours dans une tendance de long terme haussière, et dans une tendance hebdomadaire et journalière neutre. La tendance "4 heures" et "1 heure" sont haussières.On se rappellera que nous sommes dans la zone d'évolution non significative et qu'un nouvel accès de faiblesse reste possible.

- En tant qu'investisseur de long terme, je suis moyennement investi, j'ai renforcé récemment sur les supports. J'ai toujours une exposition au cash beaucoup plus forte que la moyenne pour pouvoir renforcer et saisir les opportunités. En tant qu'investisseur, je n'aurais rien contre une baisse de moyen terme, évidemment, même si ce n'est pas ce qu'il me semble le plus probable pour l'instant.

- En tant que swing trader: j'ai dit avoir fait des emplettes sur des titres massacrés il y a 3 semaines. J'ai encore procédé à des achats d'actions cette semaine sur des excès baissiers. Mais cela correspond à des opérations assez risquées et qui s’accommodent d'un stop loss serré et d'un money management rigoureux.

- En tant que trader intraday: je suis haussier ou baissier selon la matrice de trading que je vous livre tous les jours. Comme vous pouvez le voir, cette matrice est complètement déconnectée de ce qui précède.

Que dit le trader?

Publicité partenaire


Je trade les indices avec des CFD, si vous êtes expérimentés vous pouvez ouvrir un compte de démonstration gratuit pour tester les CFD à risque limité de CMC Markets avec 10.000€ virtuels.


CMC Markets est un leader mondial régulé et autorisé. Sa présence en France, à Paris est une garantie.


Voilà ma matrice de trading postée pour Vendredi

CAC40 trading $cac [21/04/18] bilan

Et voilà celle pour lundi

#cac40 $cac plan de trade [21/04/18]


....

Vidéos et publications récentes :

Allez plus loin sur la route de l'analyse technique :